Comme le dit si bien la maxime suivante : Il faut parfois ralentir pour aller plus vite!

Rien n’est plus vrai que pour la gestion de projet. Voici quelques étapes simples pour réussir vos projets:

1. Sélectionnez et priorisez vos projets.

La première étape consiste à faire une liste de tous les projets que vous voulez entreprendre, incluant les objectifs haut-niveaux recherchés. Le simple fait de les mettre par écrit permettra de les clarifier afin d’obtenir une compréhension commune et unique de chaque projet. Il est ensuite primordial de prioriser les projets en tenant compte par exemple de leur complexité, des risques associés, du retour sur l’investissement (ROI), de l’avantage concurrentiel possible, des intérêts, de la disponibilité et des connaissances de votre équipe. Évidemment, les projets amenant les plus grands résultats et impliquant le moins d’efforts et de risques devraient être les premiers à être réalisés.

2. Planifiez vos projets

Une fois la sélection et la priorisation de projets complétées, il faut détailler les objectifs de vos projets et ensuite déterminer les étapes nécessaires pour réaliser ces objectifs ainsi que leurs interdépendances. Le succès de la réalisation d’un projet est proportionnel à la façon dont il a été défini et planifié. Il est souvent préférable de passer un peu plus de temps à identifier et planifier les étapes et ressources nécessaires pour atteindre les objectifs tout en reconnaissant les risques possibles, que de commencer trop rapidement sans avoir bien définie la destination, le chemin et le véhicule pour y arriver. Le niveau de détail de la planification dépendra de l’envergure, des risques associés et de la durée du projet. Ne tombez cependant pas dans l’inertie, pour des projets d’envergure, la planification doit se faire de façon itérative; c’est-à-dire, le plan de match sera détaillé au fur et à mesure que l’information nécessaire est collectée ou précisée.

“« Vous n’avez pas besoin de voir tout l’escalier, empruntez juste la première marche.”
Luther King

Établissez des hypothèses et soyez réaliste lors de la planification, il n’y a que 24 heures dans une journée et les ressources sont habituellement limitées. Une bonne planification évitera des erreurs et des imprévues et augmentera les chances de réussite d’un projet.

3. Soyez discipliné, suivez et contrôlez votre plan de match

Une fois les étapes décortiquées et le plan de match établi, passez à l’action. Assurez-vous de suivre périodiquement la réalisation de vos projets. N’attendez pas qu’il soit trop tard, prenez les actions nécessaires dès qu’un écart par rapport au plan est observé afin de retourner sur l’objectif. Assurez-vous de garder le contrôle des demandes de changements, revoyez leurs impacts sur votre budget, vos ressources et l’échéancier de projet avant de les accepter. Lorsque tout va bien, méfiez-vous… Et apportez une attention particulière à la fin de projet, la finalisation du dernier 10% est souvent mal estimée et est le plus difficile à compléter. Motivez vos troupes jusqu’à la ligne d’arriver. Une fois franchie, faites un post-mortem, apprenez de vos erreurs et partagez vos réussites!

Vous êtes prêts, lancez-vous!