Soyez Proactif!

Dans la vraie vie, il arrive toujours des événements qui arrêteront les lignes de produire: manque de matériel, problème de qualité, bris de machinerie. Il est important que les superviseurs soient prêts à faire face rapidement à la situation pour réduire la perte de temps potentielle. Et, il ne faut pas attendre que la production soit arrêtée pour y réfléchir et s’organiser.

En ce sens, il peut être très utile de prévoir des listes d’actions à valeur ajoutée lors d’arrêts de production

Qu’est-ce qu’une “when down do list”

Il est préférable que les listes soient imprimées et que les employés les complètent au fur et à mesure qu’ils exécutent les tâches.

S - Les listes doivent comprendre une description sommaire des tâches à faire par employé. Les tâches seront mises en ordre d’importance.

M - Les listes doivent être rédigées de façon à ce que le superviseur puisse comparer le temps travaillé avec le temps standard des tâches.

A - Attention, il ne faut pas prévoir des actions trop longues à réaliser et qui doivent être complétées entièrement. La production se doit de repartir dès que possible.

R - Il est très important de choisir des activités ne créant pas de gaspillage, particulièrement de prendre de l’avance sur d’autres parties de la production. La surproduction est le premier des huit gaspillages et les listes doivent être utilisées pour les contrer.

T - Définir le temps alloué pour chaque activités.

Pourquoi des listes d’actions à faire quand il n’y a pas de production :

“Lost time is never found again.”
Benjamin Franklin

La surproduction ou temps d’attente, comment choisir? En fait, il ne faut choisir n’y l’un n’y l’autre, et c’est ce qui n’est pas facile. Prendre de l’avance sur la documentation, faire les audits 5S, préparer les prochains travaux sont des exemples d’activités qui ne créent pas de surproduction et qui permettent de valoriser le temps des employés.